Mabullereflexo
Réflexologue à Antony
Tél. : 06.98.05.67.66

L'automne une belle saison pour se faire du bien

Actualités

Si l'été est actif, lumineux et bruyant, l'automne est synonyme de ralentissement, de silencieux, de calme. La saison nous invite à nous adapter à son nouveau rythme, parée de jolies couleurs chaudes et flamboyantes.

Ainsi donc, la nature se prépare, les arbres perdent leurs feuilles qui fertilisent avec générosité le sol nourricier, les animaux eux aussi, s'adaptent, certains migrent pour fuir le froid et le manque de nourriture, d'autres hibernent. La plupart d'entre eux changent de régime alimentaire et de rythme de vie.

Chez nous les êtres humains qui avons sensiblement perdu ce sens de l'harmonie avec la nature et gardons un mode de vie uniforme au fil des saisons, la transition est difficile à vivre pour beaucoup, le manque de lumière, le soir qui tombe plus vite, tout est fait en apparence pour nous attirer vers la mélancolie.

L'énergie propre à chaque saison entre en interaction avec notre organisme en exacerbant nos humeurs et nos émotions, créant parfois un déséquilibre fortement ressenti comme une impression de fatigue, un coup de mou, accompagnée d'élans de tristesse, de mélancolie.

A l'évidence, les saisons ont bel et bien une influence sur notre corps et sur notre état émotionnel et psychique.

La nature ralentit sa course, elle nous invite à ne pas brûler trop vite les réserves en énergie que l'été nous a permis d'engranger. Après l'effervescence de l'été, nous devrions accueillir avec le sourire cette invitation à nous reposer, à ralentir, à nous recentrer sur notre corps et sur nous-même.

En énergétique chinoise, les organes liés à l'automne sont les poumons et les intestins et ils sont exposés à des déséquilibres durant cette saison.

Il est conseillé de boire et de manger chaud, d'utiliser les épices pour stimuler le feu digestif, les inhalations sont aussi conseillées pour réchauffer et humidifier les poumons sensibles pour prévenir les rhumes et les autres pathologies liées au refroidissement.

Les poumons sont aussi le réceptacle de nos chagrins ainsi que de nos pensées mélancoliques, l'automne réveille ces émotions et nous permet de travailler dessus. Faire face à ses émotions permet de les apprivoiser, de les rendre plus acceptables, de ne plus en avoir peur.

Et si nous acceptions de ralentir, nous pourrions alors apprendre à apprécier les moments de calme, installés sous un plaid au coin du feu bien ancrés dans l'instant présent. Le sommeil ressource nos poumons alors nous pourrions dormir davantage pour permettre à notre corps de se mettre en mode économie d'énergie, en harmonie avec la nature.

C'est le moment d'entreprendre des balades au grand air, bien emmitouflés dans un grand manteau, de marcher dans les feuilles, de coudre, de tricoter, de ranger, de classer... de préparer un chocolat chaud, de remplir la maison de parfums de tarte aux pommes, de faire des confitures, d'allumer des bougies pour égayer nos intérieurs...

L'automne peut être vécue comme une période de transition propices aux joies simples, le but étant d'arriver en bon équilibre physique et mental à la saison suivante qu'est l'hiver.  

Prenez soin de vous !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion